Quel légitimité pour la Parole de l’Église après le scandale des abus sexuels ?

Source : http://religions.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/06/24/l-eglise-entrouvre-le-debat-sur-la-famille-14331.html

Alors que vont s’engager les débats sur l’adoption de la Procréation Médicalement Assistée dont le texte sera présenté avant l’été en Conseil des Ministres, certains se demandent si l’Église catholique est légitime à s’opposer à cette extension de la PMA au nom de la dignité de l’Homme et de l’enfant alors qu’elle est secouée par des scandales d’abus sexuels commis par des prêtres et dont certains évêques ont couvert les agissements. Si cette question a traversé la tête à de nombreux catholiques et votre serviteur en premier, je reste convaincu que l’Église a encore son mot à dire sur des sujets délicats car la manière dont sont traités les scandales par nos opposants à de quoi faire réfléchir.

Il existe deux catégories de personnes qui se questionnent sur la légitimité de la Parole de l’Église dans le débat public. La première, c’est nous les fidèles. Est-il prudent de se prononcer contre des projets de loi bioéthique en arguant la défense des droits de l’enfant alors que certains d’entre nous en abusaient depuis de nombreuses années ? Peut-on légitimement reprocher à certains de porter atteinte à cette même dignité alors que certains prêtres n’appliquaient pas le message du Christ et s’en fichaient éperdument lors de leurs méfaits ? Il est tout à fait normal que nous nous posions ces questions car en tant que chrétien nous avons à vivre notre foi pas seulement par de beaux discours lors des homélies ou des explications de texte mais également par des actes. Ceux qui ne font pas cela sont tout simplement des hypocrites. C’est l’image de la paille et de la poutre utilisée par le Christ dans l’Évangile. Avant de regarder le mal chez les autres, il est impératif de le combattre chez nous. C’est tout ce combat spirituel que nous avons à faire et le Carême que nous vivons cette année peut nous y aider grâce aux efforts. Ainsi, en appliquant nos propres principes, nous serons crédibles aux yeux des non-chrétiens. C’est ce que l’on appelle le témoignage. Dans l’Histoire de l’Église, ce témoignage va jusqu’au martyre. C’est-à-dire que certains chrétiens n’hésitent pas à donner leur vie parce qu’ils croient en Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit. Ils ne cherchent pas la mort et ne la donnent à personne.

La seconde catégorie de ceux qui se pose cette question ce sont les adversaires de l’Église et ils sont nombreux. On le voit tous les jours sur les réseaux sociaux où ils veulent la mettre en face de ses contradictions. En soi, ce n’est pas scandaleux car si nous prenons conscience de nos faiblesse alors nous pourrons sortir grandi de cette crise. Mais leurs intentions ne sont pas là. Pour eux, l’Église est hypocrite parce qu’elle aurait un enseignement décalé, ringard et tout ce qu’on veut mais derrière certains clercs se permettraient de l’enfreindre. Donc, pour cela, elle devrait changer de mode de vie et de vision du monde. C’est une grosse erreur ! Si l’Église est secouée par ces scandales, c’est parce qu’elle n’a pas été assez vigilante contre les abus de pouvoir de certains prêtres. Par conséquent, il convient d’envisager de renforcer les contrôles et l’accompagnement des séminaristes et des prêtres pour anticiper le scandale.

L’équation difficile à résoudre pour nous catholiques est la suivante : comment pourrions -nous intervenir dans le débat public pour la défense de la dignité humaine alors que certains enfreignent sciemment le message du Christ ? Réponse : en faisant un effort sur nous-même. Et pourtant, me diriez-vous c’est déjà le cas ? En sommes-nous si sûr ? Si c’était le cas alors il n’y aurait eu aucune victime de viol par un prêtre. Si nous faisions tous des efforts alors les insultes, les propos blessants et les actes contraires à la foi chrétienne auraient tous disparus. Sans doute nous commençons à nous lasser devant la multitude d’effort à faire. Mais c’est la seule façon d’être crédible aux yeux des athées et des non-chrétiens. Ainsi, nous serons capables de pointer du doigt les contradictions de nos opposants. Le Christ nous dit :

Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui rend l’homme impur ; mais ce qui sort de la bouche, voilà ce qui rend l’homme impur. »
12 Alors les disciples s’approchèrent et lui dirent : « Sais-tu que les pharisiens ont été scandalisés en entendant cette parole ? »
13 Il répondit : « Toute plante que mon Père du ciel n’a pas plantée sera arrachée.
14 Laissez-les ! Ce sont des aveugles qui guident des aveugles. Si un aveugle guide un aveugle, tous les deux tomberont dans un trou. »
15 Prenant la parole, Pierre lui dit : « Explique-nous cette parabole. »
16 Jésus répliqua : « Êtes-vous encore sans intelligence, vous aussi ?
17 Ne comprenez-vous pas que tout ce qui entre dans la bouche passe dans le ventre pour être éliminé ?
18 Mais ce qui sort de la bouche provient du cœur, et c’est cela qui rend l’homme impur.
19 Car c’est du cœur que proviennent les pensées mauvaises : meurtres, adultères, inconduite, vols, faux témoignages, diffamations.
20 C’est cela qui rend l’homme impur, mais manger sans se laver les mains ne rend pas l’homme impur. »

Évangile selon saint Matthieu (chapitre 15, v. 11-20).

C’est cette Parole du Christ qui peut nous aider à comprendre la crise que traverse l’Église. Le pape François essaye de nous le faire comprendre même si cela bouscule nos certitudes et notre confort. La seule légitimité de l’Église dans le débat public sera l’application à la lettre du message du Christ.

Publicités

Auteur : Regard d'un catholique

Je suis catholique pratiquant. Mes idées s'inspirent de la Doctrine Sociale de l'Église catholique. Sur le plan politique, je suis souverainiste, social et conservateur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s